Arrêtez de manger des fraises et des tomates au mois de mars

Même si elles poussent en France, dans votre région, le bilan carbone des fraises et des tomates qu’on trouve en ce moment est désastreux. On peut vivre sans manger des fraises et des tomates au mois de mars, ça n’est pas indispensable comme se chauffer ou se déplacer, alors arrêtez.

Ces tomates et ces fraises ont poussé dans des serres chauffées depuis plusieurs mois et le pire c’est qu’elles sont parfois estampillées bio ! Ouvrez les yeux : il est où le bio là-dedans alors que vous faites tourner des moteurs pour quelques secondes de plaisir gustatif ?

Sur le marché de Lannion (22) ce matin, 24 mars, un vendeur de fruits et légumes vendait de nombreuses variétés de tomates et des fraises. L’argument étant qu’elles étaient françaises et même bretonnes. Et alors ?

A savoir :

  • les fraises vendues hors saison sont cultivées sous serre qui doivent être chauffées 24 h/24, éclairées et ventilées, ce qui génère un énorme gaspillage d’énergie ;
  • elles impactent 7 fois plus le climat que les fraises cultivées sous abri non chauffé. Le pire étant les serres chauffées au gaz (70 % des serres françaises le sont), trois fois plus émissives que celles chauffées au bois ;
  • les tomates cultivées sous serre nécessitent 4,5 fois plus d’énergie et d’intrants que celles plantées en pleine terre ;
  • une tomate française hors saison (qui pousse sous serre chauffée) a un impact carbone près de 10 fois supérieur à une tomate de saison venant d’Espagne.

Réfléchissez !

15 commentaires sur « Arrêtez de manger des fraises et des tomates au mois de mars »

    1. J’ai fait pousser des tomates à Blois l’an passé, mais ce seront mes premières tomates bretonnes. Et ça n’est pas du gâteau car en Bretagne nord, il faut faire des efforts pour avoir des tomates… J’ai acquis une serre (non chauffée bien sûr) pour palier les mauvaises intentions du climat à l’égard de mes tomates et autres légumes du soleil…

      Aimé par 1 personne

      1. Bonjour Agathe

        Effectivement, le monde continuera très bien sans nous. La terre n’a pas besoin de nous contrairement à nous qui ne pouvons nous passer d’elle. De toute façon, je ne crois pas à la fin du monde. Je crois à la fin prochaine – d’une manière ou d’une autre – du système inique, cynique, vorace, prédateur et destructeur, dans lequel nous vivons.
        Le monde futur sera véritablement écologique dans toutes les composantes de l’écologie. Ce sont d’abord nos pensées, c’est-à-dire nos modes et systèmes de pensées qui doivent être dépolluées et devenir écologiques. Tout le reste suivra.

        Dans mon post, je cherchais juste à signifier que pour parvenir à sensibiliser aux problèmes de l’écologie, il faut accepter de faire preuve de beaucoup de patience, de compréhension et de pédagogie vis-à-vis des lecteurs.

        Bonne fin de dimanche

        Aimé par 2 personnes

      2. Bonsoir Sandrine

        « (…) il n’est plus temps de faire preuve de patience. »

        Donc, l’homme est capable de résoudre ses problèmes ; les problèmes qu’il a engendrés. Et pourtant, force est de constater qu’il n’y arrive pas. Pire même, la situation ne fait que s’aggraver, s’aggraver, s’aggraver. Et ça devrait changer ?
        C’est pas un peu étrange, non ? C’est pas un peu bizarre ? Y aurait pas quelque chose qui cloche ? Y manquerait pas une inconnue dans l’équation ?

        Bonne fin de dimanche

        J’aime

      3. Tu sais, je n’y crois pas beaucoup et la génération suivante devra boire le calice jusqu’à la lie… ceux qui ne pourront plus vivre chez eux dans les nouveaux déserts envahiront ceux qui auront encore de l’eau et je ne sais pas qui gagnera. 😦
        J’ai regardé hier soir le documentaire : La fin des rois du pétrole (=> https://www.france.tv/france-2/complement-d-enquete/2834777-la-fin-des-rois-du-petrole.html), les première alertes dataient des années 50, dans les années 70 tous les cadres dirigeants étaient au courant et ils ont réussi à retourner l’opinion publique en la faisant douter des scientifiques pour pouvoir continuer à s’enrichir… l’écologie, leur portefeuille ne connaît absolument pas le mot !…

        Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :