Concevoir un site comme celui-ci avec WordPress.com
Commencer

Plantation de rattes

Il est encore un peu tôt pour planter les pommes de terre, même en Bretagne, mais j’en planterai d’autres d’ici trois semaines. C’est la ratte qui ouvre le bal des patates, la ratte du Touquet, un vrai régal de petite pomme de terre.

J’ai choisi de faire cette plantation de rattes dans une lasagne en bottes de paille car je n’ai pas beaucoup de place pour les légumes racines (mais ça va s’arranger puisque je pioche environ six heures par jour depuis des jours pour aménager cet espace du potager…).

Non, vous ne rêvez pas, il y a bien un rayon de soleil breton sur cette photo : après des jours et des jours de pluie, ça fait du bien.

J’ai 25 rattes un peu germées (j’aurais bien aimé qu’elles le soient plus mais je quitte la Bretagne sous peu et je veux planter avant de partir). Je les ai achetées en filet à planter car je n’en ai pas trouvé chez les maraîchers que je fréquente. Chez La Bonne graine, le filet de 25 pommes de terre non germées (730 grammes) est à 8,50 €.

Je les plante serrées car mon espace est réduit et car la ratte est peu productive. J’espère qu’elle se plaira dans cet espace aménagé exprès pour elle.

De retour dans deux grosses semaines, je planterai de la Maïwen et j’espère que mes rattes auront commencé à faire des feuilles.

Voici la minette qui m’accompagne durant mes travaux de terrassement et de plantation. Un jour, je vous raconterai son histoire…

10 commentaires sur « Plantation de rattes »

  1. C’est agréable de découvrir ces méthodes de culture qui ne nécessitent pas de retourner tout le sol. J’ai découvert récemment qu’on pouvait même disposer une simple couche de paillage et de déposer les pommes de terre à même le sol dessous. Ensuite il suffit de ramasser la récolte en écartant le paillage.
    Ta chatoune a l’air d’une simili-chartreuse! Elle ressemble beaucoup à notre chat qui l’est aussi. Leur robe est magnifique 🙂

    Aimé par 1 personne

    1. La plantation des pommes de terre directement sur le sol est prévue pour la prochaine fournée, celle des Maïwen. Elle n’a en effet que des avantages.
      Quant à la minette, elle n’est pas à moi et je ne connais pas sa famille mais je la trouve jolie bien qu’elle vive dehors et soit assez vieille (ci, tout le monde la trouve moche…). Elle ne me quitte pas quand je suis au jardin : sa présence est très chaleureuse.

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :