Concevoir un site comme celui-ci avec WordPress.com
Commencer

En 2022, je jardine avec la Lune

La saison potagère 2021 ayant été lamentable, ou peu s’en faut (je n’ai au final bien réussi que les tomates, mais je suis très fière de les avoir sauvées du mildiou), je décide de mettre toutes les chances de mon côté en pactisant avec la Lune.

Dans le hors-série 4 Saisons de ce début d’année, il y a un calendrier lunaire alors je me suis dit : pourquoi pas ? Je n’ai rien à perdre, juste à suivre un calendrier ce qui est bien peu contraignant.

De plus, c’est assez simple : il s’agit de se référer à la position de la Lune dans le ciel (plus ou moins proche de la Terre) qui est donc donnée par ce calendrier. En ce qui me concerne, je vais faire très simple : semer en lune montante et planter, bouturer, repiquer en lune descendante. Je respecterai les quatre jours du mois où il ne faut ni semer ni planter (noeuds lunaires, apogée et périgée). Dans une moindre mesure, je tiendrai compte des jours fruits, fleurs, feuilles, racines.

Et bien sûr, je tenterai quelques semis en lune descendante pour voir si faire l’inverse de ce que le calendrier lunaire préconise a une incidence ou pas.

On trouve des calendriers lunaires sur Internet, certains très précis. Sur celui de Jardiner Malin, on vous dit ce que vous pouvez faire au jour le jour, et même à la minute près : 1er janvier, ne jardinez pas après 17h55 (lune en périgée à 22h55) ; 27 janvier, ne jardinez pas avant 11h15 (noeud lunaire à 6h14).

Et vous la Lune, vous la suivez ?

12 commentaires sur « En 2022, je jardine avec la Lune »

  1. Ouh là là, je trouve que le jardinage potager n’est déjà pas d’une grande simplicité, alors si en plus je dois faire avec la lune, je ne vais pas m’en sortir.
    J’ai aussi eu une bonne récolte de tomates l’an dernier, et pour une première, j’étais assez contente, sans produit chimique et sans maladie. J’ai une amie qui a un potager magnifique, je suis ses conseils et ça me va bien.
    Bonne journée

    Aimé par 1 personne

  2. J’ai essayé une année et j’ai renoncé. La météo n’était pas forcément d’accord avec les travaux projetés, elle semblait même prendre un malin plaisir à les contrarier. 😉
    Et les créneaux des jours dédiés sont parfois assez étroits. Il m’est arrivé de devoir attendre 3 semaines pour retrouver ceux dont j’avais besoin quand j’en avais ratés.. 😉
    Mais je ne veux pas te décourager, tu nous raconteras!
    Bonne journée à toi,
    Mo

    Aimé par 2 personnes

    1. Merci pour cette expérience. J’espère que jardiner avec la Lune ne sera pas trop contraignant, si c’est le cas, j’arrêterai. Ça ne va a priori pas être facile puisque je vis à deux endroits avec donc deux potagers que je ne peux pas gérer en continu. Par exemple en ce moment on est un Lune descendante, bonne pour les plantations : j’ai deux lianes à planter (un kiwi et une vigne) mais elles sont en Bretagne et moi à Blois pour l’instant : ça peut devenir compliqué…

      J’aime

  3. Je veux bien croire que la lune joue son rôle… mais la météo et bien d’autres facteurs entrent aussi en compte… Mes tomates n’ont pas été terribles l’an passé, la faute à la météo mais pas que ! C’était aussi la mienne… parce que j’ai laissé pousser un pêcher spontané semé par le chat qui leur faisait trop d’ombre (et qui n’était pas « de vignes » et donc malade parce que mal exposé, j’avais des fruits avec de la gomme et durs comme du bois). Il a été supprimé, cela devrait aller mieux ! 😉

    Aimé par 1 personne

  4. J’avoue que je ne suis pas la Lune, Didier le jardinier paresseux (pour ceux qui connaissent) n’est pas convaincu de l’utilité, mais il se base sur ses sondes de températures à divers endroits, mais je n’en suis pas équipé non plus xD
    Sonder la température du sol peut être très utile…

    J’aime

    1. Dans ce cas, l’observation seule peut faire office de thermomètre, les parties qui voient le soleil le plus tôt et le plus longtemps seront plus chaudes que celles qui sont à l’ombre… chez moi j’ai la moitié du jardin qui peut geler et rester gelée alors que l’autre moitié n’en sera affectée que 2 ou 3 heures.
      Belles expériences jardinesques à toi ! 😉

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :