Ma future petite maison bretonne

Voilà, après plus d’un an et demi de recherches et de déceptions (détaillées ici), il semblerait que j’aie enfin trouvé. Il s’agit d’une petite maison, à la hauteur de mon budget : une salle à manger / salon de 21 m² + une cuisine de 4 m² + une salle d’eau de 3 m² + une pièce sous combles non comptabilisée en surface habitable. 631 m² de terrain. Elle se situe à Ploumilliau dans les Côtes d’Armor à environ 25 minutes de la maison que Jacques et moi rénovons et que peut-être nous habiterons dans 3 ou 4 ans. C’est à 5 minutes de Lannion en voiture et à 4,6 kilomètres de la charmante plage de Saint-Michel-en-Grève (vous savez, les fameuses algues vertes…).

Prix de la maison : 80 000 €
Frais de négociation : 5 500 €
Frais de notaire : 7 450 €

C’est petit, c’est cher, mais c’est pour moi inespéré, vu mon budget. Cette maison était en vente depuis un certain temps en raison d’un défaut rédhibitoire que je vous montre ci-dessous.

Voici la maison en l’état pour l’instant :

A droite : construction de 1850, à gauche : extension de 1913

L’agent immobilier est très doué pour les photos, la pièce semble bien plus profonde qu’elle ne l’est : 4 x 5,30 mètres

Largeur de la cuisine : 1,55 mètre – Longueur (celle du plan de travail) : 2 mètres

Cette charmante maisonnette ne trouvait pas preneur en raison de la « chambre », cette pièce qui se trouve sous les combles. La surface est de 21 m² mais la faitière se trouve à 1,80 mètre d’un toit très mansardé. On ne peut pas s’y déplacer debout.

Pièce sous les combles

Elle a d’autres atouts :

  • elle se trouve à l’écart du bourg sans être isolée ;
  • le bourg compte plusieurs commerces et un marché hebdomadaire ;
  • il y a 600 m² de terrain pour y planter arbres et légumes ;
  • il y a un conduit pour le poêle (mais pas d’affreuse cheminée !) ;
  • elle est immédiatement habitable, sans travaux ;
  • l’assainissement individuel est récent ;
  • double vitrage en alu ;
  • elle ne se trouve pas trop loin de notre future maison ;
  • elle ne se trouve pas trop loin de la plage, ce qui est un plus pour la louer en été ;
  • il n’y a pas de compteur Linky !

Ça n’est pas la maison idéale mais il faut faire des concessions quand on est fauché. Je compte y faire des aménagements pour la rendre plus conforme à mes attentes, notamment en matière d’énergie (elle est actuellement chauffée à l’électricité…).

Quand ces quelques travaux seront finis, je vivrai pour moitié dedans et pour moitié à Blois, en attendant que nous vivions définitivement mon chéri et moi en Bretagne dans sa maison d’enfance.

J’ai plein de projets pour cette maison : je suis contente !

18 commentaires sur « Ma future petite maison bretonne »

  1. Donc, tu as fini par trouver une solution… Temporaire si j’ai bien compris. Elle a la surface d’un petit appartement ou d’un studio mais çà peut faire l’affaire en attendant ton logement définitif.
    Bonne journée,
    Mo

    J’aime

  2. Elle est toute petite, toute mignonne. Le rêve pour un Parisien qui étouffe dans un studio ou un appartement minuscule. Si elle n’est qu’une solution transitoire, elle est accueillante et semble être un bon investissement. Bonne chance ! Danielle

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :